Une panne de courant plonge des millions d'Européens dans le noir

BERNE - Une panne d'électricité a frappé plusieurs régions d'Europe samedi soir après une défaillance en Allemagne qui a fait passer le continent à deux doigts d'un black out total. Rien qu'en France, cinq millions de personnes ont été affectées. La Suisse a été épargnée.La panne s'est produite peu après 22h00 et à duré d'une demi-heure à plus d'une heure selon les lieux. Quelque 10% de la population française a été plongée dans le noir pendant près d'une heure, a indiqué le Réseau de transport d'électricité français RTE, filiale d'Electricité de France (EDF), ajoutant que les foyers touchés ont été "progressivement réalimentés entre 22h30 et 23h00".Des coupures similaires ont eu lieu dans tous les pays d'Europe de l'ouest à cause d'un phénomène de "château de cartes", a affirmé à l'AFP un membre du directoire de RTE, Pierre Bornard."Des incidents particulièrement importants ont affecté le réseau de transport d'électricité allemand", a déclaré RTE, évoquant un "déficit brutal d'énergie électrique", alors que l'Allemagne traverse une période de froid intense.Un des grands groupes privés de fourniture d'énergie en Allemagne, RWE, a confirmé cette information. Selon un de ses porte-parole, c'est la brutale chute de température qui a entraîné "une surchauffe" du réseau allemand, le thermomètre passant sous les zéro degrés. D'après M. Bornard, deux lignes à très haute tension (400'000 volts) ont été à l'origine du problème en Allemagne.Dans ce pays, plusieurs centaines de milliers d'habitants de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, notamment dans la région de Cologne, ont été touchés. L'aéroport de Cologne-Bonn a lui aussi été brièvement affecté par la coupure de courant, mais la mise en route des générateurs de secours a permis la continuité des activités de l'aéroport.En Italie, des pannes d'électricité de grande ampleur ont affecté plusieurs régions, a indiqué l'agence italienne Ansa. En Belgique, ce sont les Flandres qui ont été touchées."On est passé pas très loin d'un +black out+ européen", a affirmé à l'AFP M. Bornard. La défaillance allemande a en effet provoqué un déséquilibre général de production en Europe.Pour rétablir l'équilibre et afin d'éviter un +black out+ complet, "des systèmes de sécurité automatiques coupent brutalement" une partie de la consommation, "c'est le seul moyen pour éviter un effondrement complet", a-t-il expliqué. "Tout s'est déroulé en quelques secondes", a-t-il ajouté.RTE a précisé que 5200 Mégawatts sur les 56'000 consommés à cet instant avaient été "immédiatement interrompus".Cette panne n'a pas eu de conséquences directes pour les Suisses. La société coordinatrice des réseaux électriques suisses Etrans est parvenue à maintenir l'alimentation en courant dans le pays.Pour ce faire, l'alimentation des stations électriques de pompage a été coupée, a indiqué à l'ATS Monika Walser, responsable de la communication de Etrans. Les économies de courant ainsi réalisées ont permis à la Suisse de réduire considérablement les importations de courant à partir de l'Allemagne. En outre, le centrales électriques de Suisse ont fonctionné "à plein régime". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.