Violences en France: 315 véhicules incendiés, 161 interpellations

PARIS - Les violences urbaines en France se sont poursuivies pour la 17e nuit consécutive. Au total 315 véhicules ont été incendiés et 161 personnes interpellées. Aucune émeute n'a en revanche été signalée à Paris, ville placée sous haute surveillance. Les violences ont continué ainsi leur décrue. Vendredi, 384 voitures avaient été incendiées et 162 personnes interpellées. Deux policiers ont été blessés durant la nuit, dont l'un a été hospitalisé après avoir été atteint par une boule de pétanque à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis (nord de Paris). La police voulant parer une éventuelle "descente" des jeunes banlieusards sur la capitale, avait placé la ville sous haute surveillance. La préfecture y avait interdit entre samedi 10h00 et dimanche 08H00 "toute réunion de personnes de nature à provoquer ou entretenir le désordre sur la voie et dans les lieux publics". Samedi, avant la tombée de la nuit, des incidents se sont produits en plein centre de Lyon, quelques heures avant l'entrée en vigueur d'un couvre-feu pour les mineurs. Les forces de l'ordre ont tiré des grenades lacrymogène pour disperser des groupes de jeunes qui leur jetaient des projectiles et des poubelles. Dans la nuit, la ville de Carpentras (sud) a été le théâtre de nombreux incidents, a relevé la police, avec notamment une maternelle incendiée et une attaque à la voiture-bélier contre une école. La veille, la mosquée de la ville avait été la cible de jet d'engins incendiaires qui n'avaient fait que de légers dégâts. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.