Visite de Hu Jintao en Inde: les 2 pays sont des "amis"

NEW DELHI - Le président chinois Hu Jintao, en visite d'Etat en Inde, a assuré que les voisins asiatiques étaient des "amis". Et les deux pays ont promis de tenter de régler leur différend frontalier qui avait conduit à une guerre en 1962 dans l'Himalaya."L'Inde et la Chine sont amis", a déclaré M. Hu, cité par l'agence officielle Press Trust of India, dans son premier commentaire depuis son arrivée lundi soir à New Delhi pour une visite de trois jours.Le numéro un chinois s'est entretenu avec le premier ministre indien Manmohan Singh afin d'améliorer les relations diplomatiques et doper les échanges commerciaux entre les deux poids lourds asiatiques aux croissances économiques les plus fortes au monde. Le voyage en Inde de M. Hu est le premier d'un président chinois depuis 1996."Le président Hu et moi apprécions les progrès réalisés par (nos) deux représentants spéciaux sur la question de la frontière. Nous leurs demandons d'accélérer leurs efforts pour parvenir à un règlement", a déclaré M. Singh, au cours d'une conférence de presse commune. "Un règlement rapide va faire avancer les intérêts de nos deux pays", a ajouté le premier ministre indien.Le président chinois a répété les propos tenus par le chef du gouvernement indien sur ce différend frontalier. Depuis leur courte guerre en 1962 dans l'Himalaya, l'Inde et la Chine n'ont toujours pas signé de cessez-le-feu formel, mais leur frontière reste calme grâce à deux accords de bon voisinage paraphés en 1993 et en 1996.Par ailleurs, New Delhi affirme toujours que Pékin occupe 38'000 kilomètres carrés de son territoire, tandis que la Chine revendique encore l'Etat indien d'Arunachal Pradesh, au nord-est du pays.Sur le plan commercial, la Chine et l'Inde -souvent présentés par les médias indiens comme des rivaux économiques sur un pied d'égalité- ont signé treize accords pour doper les investissements réciproques et les échanges touristiques.Signe de leur rapprochement économique et politique, la Chine et l'Inde ont rouvert, début juillet, une ancienne route commerciale himalayenne fermée à la suite du conflit de 1962. Mais bien qu'en forte hausse (+37,5% en 2005 sur un an), leurs échanges plafonnent à 18,73 milliards de dollars et devraient atteindre 20 milliards en 2006. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.