Syrie: Assad reconnaît des "erreurs" devant une délégation de l'ONU

Au moins dix-sept civils ont péri mercredi dans la répression dans la ville rebelle de Homs, dans le centre de la Syrie, après le retrait de l'armée de Hama. Le régime de Bachar al-Assad est resté inflexible face aux protestations amplifiées tout en admettant de nouveau des "erreurs".Face à la répression qui ensanglante la Syrie depuis le 15 mars, les Etats-Unis ont encore durci le ton contre le président Bachar al-Assad, sans aller jusqu'à réclamer explicitement son départ mais promettant d'aider son peuple dans sa quête de "dignité et de liberté". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.