Au moins dix personnes arrêtées pour sabotage des lignes de la SNCF

Dix personnes, dont une partie issue de la mouvance anarchiste de gauche, ont été placées en garde à vue en France après une série d'actes de sabotage contre les chemins de fer. Il ne s'agit pas de salariés de la SNCF.La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a confirmé la thèse d'une action concertée de sabotage après une série d'actes de malveillance sur le réseau ferré ces dernières semaines, qu'elle a attribués à une mouvance "anarcho-autonome" déjà placée sous surveillance. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.