Tunisie: de nouveaux affrontements et une arrestation à Tunis

Des manifestants et les forces de l'ordre se sont violemment affrontés mercredi pour la première fois dans le centre de Tunis et trois civils au moins ont été tués dans le sud et l'ouest de la Tunisie. En réaction au mouvement de contestation, le président Ben Ali a limogé son ministre de l'Intérieur.Par ailleurs, entre 700 et 1000 personnes, selon la police et les organisateurs, ont défilé mercredi à Marseille aux cris de "Ben Ali assassin", en solidarité au mouvement de contestation du régime en Tunisie, a constaté une journaliste de l'AFP. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.