Un dissident chinois a campé 3 mois en zone de transit

Un militant chinois des droits de l'homme a pu rentrer chez lui, à Shanghai, après avoir campé pendant plus de trois mois dans la zone de transit de l'aéroport de Tokyo. Il a finalement reçu l'autorisation des autorités chinoises, a indiqué sa famille.Feng Zhenghu, arrivé en avril au Japon, s'était vu refuser le droit de rentrer par les autorités de son pays et était bloqué depuis le 4 novembre à l'aéroport. Il y a subsisté principalement de nouilles instantanées offertes par des passants. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.