La prison pour avoir lancé des chaussures sur George.W Bush

Le journaliste irakien qui avait lancé ses chaussures en décembre à la tête de George W. Bush a été condamné à trois ans de prison. Il a été reconnu coupable d'agression contre un chef d'Etat en visite officielle par la Cour criminelle centrale d'Irak.Peu avant le verdict, il avait plaidé non coupable. Sa défense voulait prouver que George W. Bush effectuait une visite surprise et non "une visite officielle" et ainsi invalider les chefs d'accusation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.