Obama souhaite un discours public "plus modéré"

Le président américain Barack Obama a souhaité que le discours politique soit "plus modéré" après la fusillade meurtrière de Tucson (Arizona, sud-ouest). Il a annoncé que la parlementaire blessée, Gabrielle Giffords, avait ouvert les yeux pour la première fois depuis la fusillade.Evoquant la mémoire des victimes de la fusillade de samedi, qui a coûté la vie à six personnes et en a blessé 14 dont une élue du Congrès, M. Obama a dit que "la perte de ces personnes merveilleuses devrait tous nous conduire à essayer d'être meilleurs dans nos vies privées, d'être de meilleurs amis et voisins, collègues et parents". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.