McCain affirme que la torture n'a pas aidé à localiser Ben Laden

Le sénateur John McCain a affirmé jeudi que ce n'est pas la torture d'activistes qui a permis de retrouver la trace du chef d'Al Qaïda. Cette affirmation intervient alors que le débat fait rage aux Etats-Unis sur la question depuis la mort d'Oussama ben Laden.John McCain, ancien prisonnier de guerre au Viêtnam, y avait lui-même été torturé. Il a déclaré que le directeur de la CIA, Leon Panetta, lui a confié que la traque de Ben Laden n'avait pas commencé grâce à des révélations obtenues de Khaled Cheikh Mohamed. John McCain prend ainsi le contrepied de certains proches de George W. Bush. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.