Mobilisation partielle de l'armée et état d'urgence dans le Sud

Le Kirghizstan a décrété samedi l'état d'urgence dans une deuxième ville du Sud de ce pays d'Asie centrale. Il a également ordonné une mobilisation partielle de l'armée à la suite de violences interethniques meurtrières."Depuis hier (vendredi), la situation est devenue incontrôlable", a souligné la présidente par intérim du Kirghizstan, Rosa Otounbaïeva, après une deuxième journée de violences entre Kirghiz et membres de la minorité ouzbèke. Celles-ci ont fait au total 79 morts et près d'un millier de blessés, selon un nouveau bilan du ministère kirghiz de la Santé communiqué dimanche. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.