WikiLeaks: faux espoir de libération immédiate pour Julian Assange

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a caressé pendant deux heures l'espoir de pouvoir quitter sa prison londonienne mardi. Jusqu'à ce que la Suède - qui réclame son extradition - fasse appel de sa mise en liberté sous caution ordonnée par un tribunal londonien.Julian Assange doit désormais comparaître sous 48 heures devant la Haute cour de justice, qui décidera s'il convient ou pas de le maintenir dans la maison d'arrêt de Londres. Ses avocats ont créé la confusion et vite déchanté, mardi après-midi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.