Trafic d'organes: premier ministre kosovar accusé - la Serbie salue

Des responsables de l'ancienne guerilla de l'UCK se sont livrés à un trafic d'organes prélevés sur des prisonniers serbes en 1999 et 2000, affirme un rapport du Conseil de l'Europe. L'actuel Premier ministre kosovar Hashim Thaçi serait impliqué dans ce trafic. La Serbie salue ce rapport.De son côté, l'Union européenne s'est dite prête à enquêter mercredi sur les allégations visant le Premier ministre du Kosovo pour peu que des preuves lui soient fournies. La formation d'Hashim Thaçi est sortie vainqueur des élections législatives de dimanche. Mais deux missions européennes d'observation des élections s'étaient inquiétées lundi d'irrégularités lors du scrutin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.