Les habitants de Mogadiscio continuent de fuir

Les habitants désertaient encore en nombre les quartiers sensibles de Mogadiscio où la tension montait entre insurgés et forces gouvernementales. L'ONU estime que les conditions "ne sont pas encore réunies" pour qu'une force onusienne intervienne.Un calme relatif a régné dans la capitale, dont le gouvernement de transition somalien ne contrôle plus que quelques secteurs clés, et aucun tir n'a été entendu. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.