Meurtre d'une militante russe des droits de l'homme: quatre pistes

Les enquêteurs russes étudient quatre pistes dans le meurtre de la militante des droits de l'Homme Natalia Estemirova. Ces pistes vont de ses activités professionnelles à sa vie privée."La piste numéro un est celle liée à son activité professionnelle, ou plus exactement publique", a déclaré jeudi le vice-ministre de l'Intérieur, Arkadi Edelev. "La deuxième est celle d'une provocation de chefs de bandes armées destinée à discréditer la direction de sujets de la Fédération et les forces de l'ordre", a-t-il ajouté. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.