Guadeloupe: tension toujours vive après une nuit de violences

La tension est toujours vive en Guadeloupe, au lendemain d'une nuit de violences. Cette île française des Antilles est paralysée depuis quatre semaines par une grève générale que les meneurs du mouvement ont appelé à renforcer.Les Guadeloupéens, privés d'électricité par intermittence, ont vécu la nuit dernière des émeutes inédites depuis le début de la grève générale, le 20 janvier: barrages routiers en feu à Pointe-à-Pitre, devantures de boutiques éventrées, échauffourées entre groupes de jeunes et police, pompiers caillassés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.