Certaines des détentions à Guantanamo reconnues illégales

Près de sept ans après l'ouverture de la prison de Guantanamo, un juge américain a reconnu pour la première fois que certains détenus y étaient enfermés illégalement. Il a ordonné la libération de cinq prisonniers algériens.Le juge fédéral Richard Leon a rendu à Washington sa décision dans le premier dossier de contestation de détention (Habeas Corpus) mené à terme depuis que la Cour suprême a ouvert en juin les portes de la justice fédérale aux détenus de la prison la plus controversée du monde. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.