Climat plus chaud: risque accru d'infections et d'intoxications

Le réchauffement planétaire pourrait affecter la santé humaine dans les trente prochaines années, selon des modèles informatiques présentés samedi à Washington. Ils montrent qu'un climat plus chaud et humide engendre un accroissement des toxines et des bactéries.Ces recherches ont été financées notamment par l'Agence fédérale des océans et de l'atmosphère (NOAA) américaine. Elles révèlent comment la montée globale des températures modifie les écosystèmes aquatiques en les rendant plus propices à la prolifération d'algues toxiques et de micro-organismes nocifs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.