Taser reconnaît pour la première fois un risque cardiaque

Le fabricant américain de pistolets à décharge électrique Taser International a reconnu pour la première fois que l'impulsion électrique de ses pistolets controversés pouvait provoquer un risque cardiaque "minime". Il conseille aux policiers de ne pas viser le thorax.Dans un "guide de visée du Taser" publié mi-octobre à l'intention de ses usagers, Taser indique qu'il est préférable "quand cela est possible, d'éviter les tirs sur la poitrine, ce qui évite la controverse de savoir si un tir de pistolet électrique a une incidence ou non sur le coeur". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.