La Libye suspendue du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

L'Assemblée générale de l'ONU a décidé à l'unanimité mardi soir de suspendre la Libye du Conseil des droits de l'homme en raison de la répression violente menée par Mouammar Kadhafi. Une intervention militaire n'est pas encore à l'agenda de l'OTAN, alors que le Sénat US a adopté dans la nuit l'idée d'une zone d'exclusion aérienne.L'Assemblée générale de l'ONU, composée de 192 membres, a décidé la suspension par consensus, sans voter, après que le secrétaire général Ban Ki-moon eut demandé une "mesure décisive" contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.