Kirghizstan: le président dénoncé par l'opposition

Le Kirghizstan a élu son président. L'opposition, qui dénonçait des fraudes massives, a qualifié le scrutin d'illégitime et a appelé à manifester, alors que la réélection de Kourmanbek Bakiev paraissait assurée.Cinq ans après la "révolution des tulipes", qui avait conduit à la chute du président Askar Akaïev, et quelques heures avant la clôture des bureaux à 16h00 en Suisse dans cette ex-république soviétique d'Asie centrale, le candidat de l'opposition le mieux placé, Almazbek Atambaïev, a dénoncé des "violations massives et sans précédent". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.