Controverse raciale: le président américain regrette ses propos

Le président américain Barack Obama a affirmé avoir appelé le policier impliqué dans une vive controverse raciale. Il lui a déclaré avoir regretté le choix des mots qu'il avait employés quand il a qualifié de "stupide" l'arrestation d'un ami noir."Le choix de mes mots n'a pas apporté plus de lumière sur cette affaire, mais a contribué au contraire à davantage de frénésie médiatique, je pense que c'était malheureux", a dit M. Obama. Le président s'est gardé de parler ouvertement d'excuses qu'il aurait présentées ou pas au policier. Les syndicats de police réclamaient de telles excuses. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.