Marée noire: Obama vient superviser la lutte - pressions sur BP

L'administration Obama a accentué les pressions sur la compagnie BP, sommée de colmater les fuites du forage pétrolier qui alimente une gigantesque marée noire dans le golfe du Mexique. Les efforts pour éloigner le pétrole des côtes sont entravés par le vent.Le secrétaire à l'Intérieur, Ken Salazar, a déclaré que, dans le pire des scénarios, le puits accidenté risquait de déverser en mer jusqu'à 100'000 barils de brut par jour, alors que jusqu'ici, les estimations officielles portent sur 5000 barils par jour. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.