La Libye demande à l'Ecosse la libération de son ex-agent condamné

Le gouvernement libyen a demandé aux autorités écossaises la libération pour raisons humanitaires de l'ex-agent Abdel Basset al Megrahi, condamné à perpétuité pour l'attentat de Lockerbie en 1988. L'homme souffre d'un cancer de la prostate en phase terminale.Megrahi a été condamné en 2001 à la prison à vie par un tribunal spécial basé aux Pays-Bas. Il purge sa peine à la prison de Greenock, en Ecosse. L'attentat de 1988 avait causé la mort des 259 occupants de l'appareil de la Pan Am qui reliait Londres à New York, ainsi que celle de onze personnes au sol. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.