Le suspect pourrait être poursuivi pour "crimes contre l'humanité"

La police norvégienne envisage d'invoquer une nouvelle disposition du code pénal punissant les "crimes contre l'humanité" pour poursuivre Anders Behring Breivik, a indiqué le procureur cité par un journal mardi. L'homme a reconnu être l'auteur du massacre qui a fait 76 morts vendredi en Norvège.Introduite dans le code pénal norvégien en 2008, cette disposition qui porte sur les "crimes contre l'humanité" prévoit une peine maximale de 30 ans de prison. Cité au style indirect par le journal "Aftensposten", le procureur Christian Hatlo a souligné que le recours à ce paragraphe 102 n'était à ce stade qu'une éventualité. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.