France: Google condamné pour diffamation envers un particulier

La justice française a condamné Google ainsi que son PDG Eric Schmidt pour diffamation envers un particulier, dont le nom tapé sur le moteur de recherche suggérait les qualificatifs de "violeur" ou "sataniste". Le groupe internet va faire appel.Google devra verser au plaignant un euro de dommages et intérêts et prendre dans un délai d'un mois "toutes les mesures" pour faire cesser l'infraction, selon la décision rendue le 8 septembre par le tribunal de grande instance de Paris, publiée par le site legalis.net. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.