Grenoble: la police doit protéger ses membres menacés de mort

Des policiers ainsi que leurs familles ont été menacés de mort après la fusillade du quartier de La Villeneuve à Grenoble. Des mesures ont été prises pour les protéger et pour retrouver les auteurs de ces menaces.Les menaces visaient la brigade anticriminalité (BAC), impliquée dans la mort d'un malfaiteur le 16 juillet dernier. Une information judiciaire pour "association de malfaiteurs" a été ouverte mardi par le parquet de Lyon. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.