Birmanie: au moins neuf morts au 2e jour de répression

La répression du mouvement démocratique s'est intensifiée en Birmanie, faisant au moins neuf morts parmi les manifestants. Exigeant l'arrêt des violences, les Etats-Unis ont annoncé des sanctions économiques contre 14 hauts responsables birmans.Malgré l'interdiction de manifester, au moins 50'000 personnes, en majorité des jeunes et des étudiants, sont à nouveau descendues dans les rues de Rangoun. Ils ont eux été dispersés violemment par l'armée. Les soldats ont menacé par haut-parleurs de tirer à vue sur toute personne qui ne quitterait pas les rues dans les dix minutes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.