Khadr parle pour la première fois à son procès: "je suis désolé"

Omar Khadr a pris la parole pour la première fois à son procès à Guantanamo jeudi. Le jeune Canadien, qui plaide coupable d'avoir tué un soldat américain en 2002 en Afghanistan, a déclaré à sa veuve: "je suis vraiment désolé pour la peine que j'ai causée"."J'aurais souhaité pouvoir faire quelque chose pour effacer cette douleur", a-t-il ajouté lors d'une déclaration debout, qu'il n'a pas faite sous serment et qui n'était pas sujette à un contre-interrogatoire. Le jeune homme, interrogé par son avocat militaire Jon Jackson, a par ailleurs déclaré qu'il avait choisi de plaider coupable "pour assumer la responsabilité" de ses actes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.