Bain de sang en Guinée: 157 morts, selon une ONG

Le bilan de la répression d'un rassemblement de protestation lundi à Conakry, en Guinée s'est alourdi à 157 morts, a déclaré une ONG, citant des sources médicales guinéennes. Le diplomate en chef de l'Union européenne, Javier Solana, a condamné l'usage de la force.Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles pour disperser les milliers d'opposants au régime du capitaine Moussa Dadis Camara, qui s'étaient réunis dans le stade du 28-Septembre. La junte militaire y avait interdit le rassemblement de l'opposition. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.