Le Kurdistan irakien ferme les bureaux d'un parti lié au PKK

Les autorités de la région autonome du Kurdistan irakien (nord de l'Irak) ont fermé à Erbil les bureaux d'un parti politique lié aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont indiqué des sources kurde et indépendante. Cette mesure est prévue pour d'autres partis.C'est le parti al-Hal (Parti pour une solution démocratique au Kurdistan) qui a été visé par cette mesure, a indiqué un responsable au sein des services de sécurité du gouvernement kurde, qui a requis l'anonymat. Ses bureaux seront également fermés à Soulaimanyeh et Dohuk, les deux autres principales villes du Kurdistan irakien, a-t-il ajouté. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.