Le Kenya mis à feu et à sang après les élections générales

Six personnes ont été tuées à coups de machette à Mombasa, deuxième ville du Kenya, lors d'affrontements entre groupes rivaux liés à la réélection contestée du président Mwai Kibaki, selon la police. Les violences post-électorales ont fait plus de 130 morts dans le pays.Un couvre-feu a été décreté dans plusieurs localités du pays. La police a reçu l'ordre d'abattre ceux qui le violeraient. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.