Suspens au Venezuela, le régime de Chavez admet un possible revers

Un suspens total régnait dimanche soir après un référendum crucial au Venezuela. Le régime socialiste du président Hugo Chavez a admis pour la première fois un possible revers, en reconnaissant que sa réforme de la Constitution était menacée."Nous disons, dans un esprit de responsabilité, que (le processus électoral) est en effet disputé", a annoncé le vice-président Jorge Rodriguez, lors d'une conférence de presse. La réforme de M. Chavez, qui divisait profondément le pays, avait notamment pour but de renforcer ses pouvoirs, en lui accordant le droit de se présenter indéfiniment à la présidentielle et de censurer la presse en cas de crise. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.