Yémen: regain de violence sur plusieurs fronts, notamment à Sanaa

La police yéménite a empêché mardi par tous les moyens l'organisation d'un nouveau sit-in à Taëz, l'un des foyers de la contestation. Sept manifestants ont été tués. A Sanaa, la violence a repris après quatre jours de calme. L'ONU a condamné le régime.Les forces de sécurité, largement déployées mardi à Taëz, voulaient empêcher tout nouveau rassemblement hostile au président Ali Abdallah Saleh. Sept manifestants sont tombés dans la journée sous les balles de la police. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.