Moscou: la pollution à un niveau 4 à 10 fois supérieur à la limite

La qualité de l'air s'est à nouveau dégradée à Moscou avec un niveau de pollution sans précédent depuis huit ans, indique l'agence nationale chargée du contrôle de la qualité de l'air. Le bilan des incendies est passé de 40 à 48 morts.La capitale russe est recouverte par un épais manteau de fumée provenant des importants incendies de forêt. Aux premières heures du matin, la pollution atmosphérique a atteint des niveaux quatre à dix fois supérieurs aux niveaux maximum de sécurité, ce qui constitue un nouveau record. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.