Philippines: loi martiale décrétée face au risque de rébellion

La présidente philippine Gloria Arroyo a décrété la loi martiale dans la province de Maguindanao. La cheffe de l'Etat a pris cette décision par crainte de rébellion après l'arrestation du gouverneur de cette région. Le responsable est accusé d'être lié au massacre de 57 civils le 23 novembre.C'est la première fois que la loi martiale est instaurée aux Philippines depuis la dictature de Ferdinand Marcos. Le pays entier avait alors été placé sous loi martiale entre 1972 et 1981. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.