Les Birmans aux urnes pour une élection aussi rare que décriée

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche en Birmanie, premières élections depuis 20 ans dénoncées comme une mascarade en Occident en l'absence de l'opposante Aung San Suu Kyi. Mais elles sont vues par une partie de l'opposition comme une étape vers une évolution à terme du régime militaire.Plus de 29 millions de personnes étaient appelées aux urnes dans quelque 40'000 bureaux de vote, pour un scrutin déjà marqué par des accusations de fraude contre le parti pro-junte. En 1990, l'élection avait été remportée par la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de la lauréate du prix Nobel de la paix, qui n'a jamais été autorisée à prendre le pouvoir et demeure aujourd'hui en résidence surveillée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.