L'ONU tire la sonnette d'alarme en Birmanie

L'ONU redoute une crise sanitaire provoquée par la lenteur de l'aide aux victimes du cyclone en Birmanie. Plusieurs agences de l'ONU ont sonné l'alarme. Selon l'UNICEF, 20% des enfants des régions touchées souffrent déjà de diarrhée.Six jours après le passage du cyclone Nargis, des centaines de milliers de Birmans attendent toujours des secours d'urgence que la communauté internationale peine à faire parvenir en raison du refus de la junte militaire d'ouvrir le pays à une aide extérieure massive. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.