1er Août: Samuel Schmid appelle à résister à l'antisémitisme latent

LENZBOURG - Samuel Schmid a appelé, dans son discours du 1er Aoûtà Lenzbourg (AG), à résister à l'antisémitisme latent et à l'extrémisme. Le ministre des sports s'est par ailleurs réjoui que le moral de la Suisse soit remonté depuis la Coupe du monde de football.Il ne faut pas se voiler la face mais regarder les signes inscrits sur les murs, a déclaré le conseiller fédéral au château de Lenzbourg. Le Bernois a évoqué le face sombre de la Suisse.Les choses doivent être appelées par leur nom: chacun doit prendre ses responsabilités, a dit M. Schmid. "Nous devons nous lever et dire non à l'antisémitisme latent, aux néonazis, aux extrémistes de gauche dont la violence et les excès menacent la paix sociale.La vigilance est le prix de la liberté, a dit le chef du Département fédéral de la Défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). Il a enjoint les jeunes de se détourner de la violence, des drogues, des comportements à risque sur la route. Il aussi demandé de lutter contre la précarité rampante dens les villes et les villages.Pour le Bernois, ce 1er Août fête une Suisse ouverte sur le monde, factuelle, volontariste, patriotique, tranquille et engagée. Il constate une confiance en soi retrouvée à travers le pays, notamment grâce aux prestations de l'équipe nationale de football. "On hisse à nouveau le drapeau", estime-t-il.Un patriotisme bon enfant accompagne l'enthousiasme de cette équipe de jeunes hommes qui ont leurs racines familiales en Espagne, en Turquie, en Italie, au Kosovo, en Côte d'Ivoire et aussi en Suisse. La Suisse ouverte, jeune et confiante, qui fait preuve d'une force d'intégration, peut jubiler. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.