1er Mai: de meilleurs salaires pour les employés et les femmes

BERNE - Dans un contexte de croissance, il est temps que les salaires augmentent, notamment ceux des femmes. Les syndicats et la gauche l'ont clamé haut et fort lors de la fête du 1er Mai, tout en dénonçant les cachets indécents des managers.A Zurich, entre 5000 et 6000 personnes ont participé en matinée au défilé dont le thème était la question des salaires comme dans le reste de la Suisse. Quelque 200 Iraniens ont manifesté contre le régime de Téhéran. Le président de la Confédération Moritz Leuenberger doit s'exprimer en fin d'après-midi dans la ville des bords de la Limmat.À Bülach, le président du PS Hans-Jürg Fehr a fustigé les salaires des pontes de l'économie et de l'industrie, qui encaissent chacun des sommes de l'ordre de presque deux millions par mois. Or les salaires réels des employés n'ont que peu augmenté ces dernières années, un minuscule 0,4% par an, a-t-il relevé.Ce qui s'est passé dans ce pays, c'est une vaste redistribution des richesses matérielles du bas vers le haut. M. Fehr a préconisé une politique juste qui augmenterait le pouvoir d'achat des femmes et hommes salariés.S'exprimant à Winterthour, le co-président d'Unia Vasco Pedrina a dénoncé le bilan "dramatique" de quinze ans de politique néolibérale en Suisse: salaires stagnants, faillites d'entreprises, chômage et caisses vides de l'Etat."En tant que maxime sociale, l'égoïsme a déposé son bilan. Les salaires pervers de certains managers en sont les derniers signes décadents." Et d'appeler les dirigeants économiques à rétablir les conditions pour une paix sociale durable."L'économie est malade, malade de sa cupidité, a déclaré à Berne Christian Levrat, président du Syndicat de la communication. Une augmentation générale des salaires est le premier traitement qui s'impose, notamment pour renforcer la consommation intérieure.M. Levrat a regretté l'inégalité persistante du salaire des femmes. Elles ont beau représenter 44% de la population active, les femmes ne touchent que 31% de la masse salariale, a-t-il relevé. Ces injustices doivent être combattues par des CCT et lors des négociations salariales ou par des actions en justice quand il le faut. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.