3e voie CFF: Daniel Brélaz propose que Vaud avance 200 millions

BERNE - Le syndic de Lausanne Daniel Brélaz propose que le canton de Vaud avance 200 millions de francs à la Confédération pour financer la 3e voie ferroviaire entre Lausanne et Genève. Avec ce prêt contre remboursement, le canton se montrerait "innovant".Daniel Brélaz développe dans une interview au "Matin" une idée déjà soulevée ces derniers jours par plusieurs médias romands. L'écologiste lausannois estime qu'il faut avancer ces fonds si Berne ne finance pas cette 3e voie dans le cadre du deuxième volet de Rail 2000."200 millions pour le canton, c'est 6 millions de francs d'intérêt par année, soit un millième de son budget annuel", a calculé Daniel Brélaz. Face aux réticences du conseiller d'Etat François Marthaler, le syndic rappelle que la 3e voie faisait partie de Rail 2000 voté par le peuple en 1998.Pour Daniel Brélaz, il faut être capable de provoquer le destin. "Et je ne suis pas sûr que François Marthaler le soit. C'est plus un homme de dossiers que de combat. Mais soyons justes: s'il y a un dossier où il a plus pesé que son prédécesseur Philippe Biéler, c'est celui-là", a-t-il ajouté. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

17.07.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.