500 ans de la garde suisse: Moritz Leuenberger rencontre le pape

CITé DU VATICAN - Le président de la Confédération Moritz Leuenberger a été reçu en audience privée par le pape Benoît XVI au Vatican. Les deux hommes ont notamment insisté sur la nécessité du dialogue entre les religions et évoqué le rapport entre Etat et religions.Seul un dialogue fructueux entre les différentes religions peut permettre une cohabitation pacifique, a déclaré M. Leuenberger à l'issuse de son audience avec le souverain pontife. Un peu avant, le pape avait rendu hommage à la garde pontificale suisse. La plus petite armée du monde fête cette année son 500e anniversaire.Moritz Leuenberger, fils d'un pasteur protestant, a notamment souligné l'importance de l'oecuménisme entre les différentes confessions chrétiennes, notamment en Suisse.Les deux hommes ont également discuté des rapports entre Eglise et Etat. Moritz Leuenberger a souligné l'importance de l'Etat pour garantir la liberté religieuse.Au final, cette discussion d'une vingtaine de minutes dans la bibliothèque du pape s'est révélée "d'un haut niveau intellectuel, voire quasi-théologique", a affirmé M. Leuenberger, qui s'est plu à souligner les valeurs commune partagées par Berne et le Saint-Siège: il a notamment mentionné la conviction que la violence ne pourra jamais déboucher sur la paix.Le président de la Confédération doit encore assister en fin d'après-midi à la prestation de serment des 33 nouveaux gardes suisses, point d'orgue des festivités organisées à Rome à l'occasion des 500 ans de "l'armée du pape".Auparavant, lors de l'homélie qu'il a prononcé au cours d'une messe célébrée en la basilique Saint-Pierre du Vatican, le souverain pontife a salué ses gardes qui, "motivés par l'amour du Christ et de l'Eglise, se mettent au service du pape et de ses successeurs" et sont "prêts à donner leur vie" pour défendre le Saint-Père.Pour Benoît XVI, les gardes suisses montrent qu'il est possible aujourd'hui encore de suivre "l'idéal de vie" évoqué par saint Paul, qui mêle sagesse et recherche de la paix. Le pape, qui a évoqué à plusieurs reprises l'exemple de Nicolas de Flüe, a souhaité qu'ils deviennent "d'authentiques amis de Dieu" vivant dans "l'amour et la paix". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.