Aide au suicide: la remise de natrium pentobarbital reste admise

La remise de drogue létale pour l'aide au suicide demeure admise en Suisse. Le Conseil fédéral a jugé que la réglementation appliquée au natrium pentobarbital est suffisante. La loi sur les stupéfiants ne sera pas durcie pour prévenir les abus.La décision se base sur un rapport complémentaire concernant l'assistance au décès. Le gouvernement confirme la ligne fixée l'an dernier, lorsqu'il avait renoncé à légiférer sur l'euthanasie active indirecte (soulager les douleurs d'un malade avec des doses de sédatif susceptibles de raccourcir sa durée de vie) et l'euthanasie passive (renoncer aux mesures prolongeant la vie du malade). Seule l'euthanasie active directe, assimilée à un homicide, est interdite en Suisse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.