Aide sociale en Suisse: près de 3% de la population concernée

BERNE - Quelque 3% de la population dépendaient en 2004 de l'aide sociale en Suisse. Selon la première statistique nationale présentée à Berne, les habitants des villes, les familles monoparentales et les étrangers étaient surreprésentés.Près de la moitié des personnes assistées vivaient dans les villes alors que ces dernières ne comptent que 29% de la population résidante du pays, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS). Le taux des bénéficiaires de l'aide sociale s'est monté à 5% dans la villes alors qu'il n'était que de 1,6% dans les communes rurales.Les chefs-lieu de cantons comme Fribourg, Lausanne, Delémont, Zurich, Coire et St-Gall présentent ainsi des taux supérieurs à la moyenne. Et les grandes régions que sont Zurich, la région lémanique et l'espace Mittelland arrivent en tête des statistiques.Le risque de dépendre de l'aide sociale est par ailleurs quatre fois plus élevé pour une famille monoparentale que pour la moyenne des ménages. En 2004, ces familles représentaient plus d'un cinquième des cas.Les étrangers étaient également surreprésentés: ils constituaient 43,7% des bénéficiaires de l'aide sociale pour seulement 20% de la population résidante totale. Selon l'OFS, des qualifications professionnelles insuffisantes, de moins bonnes chances sur le marché du travail et la structure familiale expliquent ce décalage.Ces résultats émanent de la première statistique de l'aide sociale des 26 cantons, uniformisée et comparables sur le plan régional. Ils sont le fruit d'un projet mené par l'OFS avec la Conférence des directeurs de l'action sociale (CDAS). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.