Cancer: nouvelles molécules prometteuses découvertes

BERNE - Des chercheurs de l'Université de Berne ont fait une découverte prometteuse dans la lutte contre le cancer. Une nouvelle classe de molécules devrait permettre de diagnostiquer et de traiter des tumeurs en irradiant nettement moins les tissus sains.Grâce à ce type de molécules, un rayonnement nettement plus élevé peut être introduit dans la tumeur qu'avec les substances utilisées jusqu'à présent. Ces nouvelles molécules ont été identifiées par un groupe de chercheurs international placé sous la direction de l'Université de Berne, a indiqué cette dernière.Ces résultats très prometteurs ont été publiés dans la revue "Proceedings of the National Academy of Sciences". Cette découverte représente même un changement de paradigme dans la médecine nucléaire, selon Jean Claude Reubi, directeur de l'étude et professeur à l'institut de pathologie de l'Université de Berne et au "Salk Institute" de San Diego.Ces dernières années, on pouvait diagnostiquer les tumeurs de manière précoce et les traiter par radiothérapie sans endommager les tissus sains. C'était réalisable grâce à des molécules radioactives très spécifiques que l'on fixait sur les cellules tumorales.Les nouvelles molécules de synthèse, testées sur des animaux, sont assimilées beaucoup plus efficacement par les tissus cancéreux. De surcroît, les doses d'irradiations dans les tissus sains et dans les reins s'avèrent nettement plus basses qu'avec les molécules utilisées jusqu'ici, ce qui représente un grand avantage dans les radiothérapies. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.