Canicule: Vaud et les Grisons interdisent les feux en plein air

BERNE - La sécheresse sévit depuis un mois dans certaines régions de Suisse. Les Grisons et Vaud interdisent les feux de plein air tant qu'il n'aura pas plu plusieurs jours d'affilée. La prudence est de mise et la menace plane sur les feux du 1er août.Le canton de Vaud proscrit jusqu'à nouvel avis les feux de plein air, l'usage d'engins pyrotechniques et de feux d'artifice. Les risques d'incendie sont élevés, soulignent la chancellerie dans un communiqué.Seuls les feux du 1er août organisés par les communes sont autorisés. Ils devront être allumés sur des emplacements suffisamment éloignés des bâtiments, des cultures non moissonnées ou des forêts, et être surveillés par des pompiers.L'Office forestier des Grisons a pris les mêmes mesures pour partie au nord des Alpes du canton. Il appelle à la vigilance en lisière de forêt ou dans les bois. Les orages ou les précipitations de courte durée ne diminuent pas le risque d'incendie de forêt, ou alors seulement à très court terme.La situation sera réévaluée avant le 1er Août, notent les deux cantons. Ailleurs, les appels à la prudence se multiplent, à l'approche de la Fête nationale qui traditionnellement fait le bonheur des artificiers amateurs, jeunes et moins jeunes.Les fusées peuvent embraser les forêts ou les cultures, avertit le canton de Fribourg. La Ville de Neuchâtel a adopté un arrêté interdisant pour une durée indéterminée d'allumer des feux à découverts et des engins pyrotechniques sur l'ensemble du territoire communal.Appenzell Rhodes-Extérieures rappelle que les feux en forêt sont interdits, hors des foyers prévus. Le canton réévaluera la situation le 28 juillet.Uri qui a déjà enregistré ses premiers feux de forêt ou de cultures est en état alerte. Il précise que les tessons de verre peuvent agir comme des loupes et mettre le feu à des brindilles ou des herbes, à l'instar des mégots ou des allumettes.La Suisse orientale n'a pas bénéficié d'orages comme le reste de la Suisse, précise le canton de St-Gall. Les forêts exposées au sud présentent un grand danger d'embrasement.Le Centre d'information pour la prévention des incendies (CIPI) prépare la population à peut-être devoir renoncer aux feux d'artifice du 1er août. Si le front de la canicule ne se détend pas, on pourrait se retrouver dans la situation de 2003, souligne-t-il. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.