Chiens dangereux: la Confédération devra légiférer

BERNE - La Confédération doit intervenir et élaborer un concept national contre les chiens dangereux. Après la Chambre du peuple, le Conseil des Etats a exigé que le gouvernement prenne le taureau par les cornes en approuvant une motion par 38 voix contre 4.Quelques mois après la mort d'un garçonnet tué par trois pitbulls à Oberglatt, les sénateurs ont transmis un texte identique à celui adopté la veille par le National. Tous les intervenants ont jugé inadmissible qu'on puisse renvoyer le dossier aux cantons et se contenter de 26 solutions disparates.Le Conseil fédéral doit donc assumer ses responsabilités sans tarder et proposer un dispositif applicable à l'échelle du pays. Tant les partisans de cette motion que ses adversaires étaient d'accord sur ce point.Mais l'opportunité d'interdire certains chiens, une option citée dans la motion, a donné lieu à un long débat. Pour le chef de file de l'opposition Maximilian Reimann (UDC/AG), il était clair qu'une telle mesure va trop loin. Il faut en premier lieu agir du côté des détenteurs, qui sont les principaux responsables, selon lui. "Si on n'entreprend rien à ce niveau, on aura des problèmes quelle que soit la race du chien", a renchéri Helen Leumann (PRD/LU). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.