Chiens: une commission du National veut bannir les plus agressifs

BERNE - Les molosses les plus agressifs, comme les pitbulls, devraient être interdits en Suisse. La commission de la science du National a approuvé à une forte majorité un projet prévoyant des mesures adaptées à chaque catégorie de chiens.La présidente de la commission Kathy Riklin (PDC/ZH) a confirmé des fuites parues dans les médias électroniques. Selon elle, le projet qui sera soumis à consultation correspond dans les grandes lignes à celui déjà dévoilé par la presse dominicale alémanique.Selon celui-ci, les quelque 500'000 chiens de Suisse devraient être répartis en trois catégories: dangereux, potentiellement dangereux et peu dangereux.La classification de chaque animal se ferait par une vétérinaire sur des règles définies par le Conseil fédéral. La loi mentionnerait comme critères de base le poids et la taille à l'âge adulte ainsi que la race. Les molosses jugés dangereux seraient interdits.L'importation, l'élevage ou la possession de tels chiens pourrait entraîner des peines allant jusqu'à trois ans de privation de liberté. La possession d'un chien potentiellement dangereux serait quant à elle soumise à autorisation. Le propriétaire devrait prouver qu'il possède les connaissances nécessaires et qu'il est à même de contrôler son animal.Tous les chiens potentiellement ou peu dangereux devraient être tenus en laisse dans les lieux publics et les zones à forte densité de population, sous peine d'amendes.Avant que ces mesures ne deviennent réalité, le peuple et les cantons devront encore se prononcer. La constitution doit en effet être modifiée pour accorder à la Confédération la compétence de légiférer sur cette question.Le projet adopté par la commission vise à concrétiser une initiative parlementaire de Pierre Kohler (PDC/JU). Le Parlement a décidé de légiférer lui-même, jugeant trop molles les mesures prises par le Conseil fédéral. La mort d'un enfant déchiqueté par trois pitbulls en décembre 2005 à Oberglatt (ZH) avait relancé la problèmatique des chiens de combat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.