Congrès de l'USS: catalogue d'exigences sur la sécurité sociale

BERNE - En ouverture de son 53e congrès, l'Union syndicale suisse (USS) a adopté à Berne un catalogue d'exigences sur la sécurité sociale. Quelque 200 délégués et autant d'invités débattent jusqu'à samedi des migrations, des salaires minimaux et du service public.Le programme "sécurité sociale" de l'USS a été clairement approuvé, a indiqué le porte-parole Ewald Ackermann. Il exige notamment un droit à la formation à vie inscrit dans la constitution, un désendettement de l'AI et l'introduction d'un impôt national sur les successions pour les hauts revenus au profit de l'AVS et l'AI.L'USS demande en outre seize semaine de congé-maternité et huit de congé-paternité payées. Les parents devraient avoir le droit de travailler à temps partiel après la naissance de leur enfant et de disposer de places d'accueil gratuites.Dans une résolution adoptée jeudi, l'USS s'engage à s'investir pour le oui lors de la votation sur la caisse maladie unique le 11 mars 2007.Un deuxième papier de position sera discuté vendredi. Il pose les jalons pour les quatre ans à venir et demande le plein emploi et des salaires minimaux. La centrale syndicale compte s'engager pour des durées maximales de travail et des horaires planifiables.Autre combat: les mesures de protection de la santé sur la place de travail. Enfin, un troisième document réclame une politique en matière de service public qui favorise le bien commun.Parmi les orateurs figurent la conseillère fédérale Doris Leuthard et Ruth Dreifuss, qui a revêtu cette charge jusqu'en 2002. Elles sont attendues toutes deux vendredi. Enfin, l'USS remettra aussi son prix culturel à la photographe romande Monique Jacot. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.