Coupe du monde de football: le National adapte sa séance

BERNE - La fièvre du Mondial de football a aussi saisi les parlementaires. Pour que les élus ne soient pas privés du match Suisse-Togo, le National a adapté son programme cet après-midi, sans aller toutefois jusqu'à supprimer sa séance comme suggéré par certains.Le Grand Conseil tessinois a quant à lui suspendu ses délibérations de 15h00 à 17h00 pour suivre le match sur l'écran géant placé dans la salle du parlement. Pourtant à l'ordre du jour, la discussion sur la construction d'une usine d'incinération des déchet a été reportée. Football oblige, la séance avait débuté exceptionnellement en matinée.Le Conseil national n'est pas allé lui jusqu'à reporter ou supprimer sa séance comme suggéré par certains. Elle a donc commencé à 14h30 comme prévu avec la traditionnelle heure des qestions.Mais sa vice-présidente Christine Egerszegi (PRD/AG) a d'emblée annoncé des aménagements vu les circonstances "spéciales". L'examen des divergences dans diverses lois a ainsi été repoussé à 17h00, soit à l'issue de la rencontre entre les équipes helvétique et togolaise.Entre la fin de l'heure des questions, qui ne fait pas l'objet de votes, et la fin du match, les conseillers nationaux se sont penchés sur des interventions parlementaires. Celles-ci ne nécessitant pas de votes dans l'immédiat, les fans de foot ont pu suivre les performances des joueurs sur le gazon de Dortmund sur les télévisions placées en dehors de l'hémicycle.La partie n'a toutefois pas suscité de grosses ruées dans la salle des Pas-perdus. Quant aux parlementaires restés dans les travées du conseil, ils ont appris le but marqué à la 16e minute par le Suisse Alex Frei de la bouche de Moritz Leuenberger, appelé à la tribune pour répondre aux questions relevant de son département. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.